Dezsö Ránki

Publié le par Étienne

Hier après-midi, à 17h, le pianiste hongrois Dezsö Ránki était au Théâtre de la Ville, à Paris, pour un récital de piano exceptionnel. Exceptionnel par le choix des pièces (Qui a déjà entendu les Davidsbündlertänze de Schumann en concert ?) mais également exceptionnel par la virtuosité de l'interprète. À chaque fois que j'assiste à un récital, je me demande toujours comment les êtres humains peuvent atteindre un tel niveau de maîtrise. Hier, malgré la complexité et la rapidité de certains passages, on entendait toutes les notes distinctement ce qui est le signe d'une maîtrise absolue du clavier.

Le récital s'est achevé avec une sonate pour piano de Bartók. L'énergie et les rythmes bondissants du premier mouvement étaient fantastiques. Par contre, le moins qu'on puisse dire, c'est que le mouvement lent était un peu dissonant. Ça m'a fait pensé que lorsque j'avais un piano sous la main il m'arrivait d'improviser un peu n'importe comment et que le résultat était loin d'être harmonieux. Après le concert, Mélanie m'a confié que pendant ce mouvement elle a pensé que si un jour j'avais de nouveau un piano, il ne faudrait pas que je tombe sur cette partition ! Ainsi, j'ai trouvé la parade lorsqu'elles critiquera mes dissonances : « C'est du Bartók ! » lui dirai-je.

J'en profite pour faire un peu de publicité pour le Théâtre de la Ville. Tout au long de l'année, on y présente des récitals de musique classique, des concerts de musique du monde, du théâtre et de la danse. Les prix défient toute concurrence (10€ pour le récital d'hier), le programme est diversifié, les découvertes sans fin. En particulier en musique du monde, nous avons découvert depuis trois ans toute une panoplie d'instruments et de façons de vivre la musique. Je me souviens avoir été fort marqué par un Égyptien qui semblait, grâce à son chant, être en communion directe avec sa foi. C'est également au Théâtre de la Ville que nous avons découvert Denez Prigent, qui modernise avec bonheur des chants bretons. Alors, pour la saison 2006-2007, pensez-y !

Publié dans À découvrir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article