Sur une plage de Normandie

Publié le par Étienne

Sur une plage de Normandie
Là où la marée s'étiole :

Coquillages
Les morts cachés sont bien dans cette terre
Qui les réchauffe et sèche leur mystère*.

Les couleurs et les formes s'estompent,
Au gré du vent les masques se rompent.

* Paul Valéry
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
tiens, ce n'est pas la photo que je préférais.
Très joli le poème. C'est juste le vers avec l'étoile qui est de Paul Valéry ou j'ai rien compris ?
Répondre
Ã
En fait j'ai trouvé que toutes les photos de coquillage prises « de côté » avaient un petit défaut. Il y a en cependant une qui est quand même pas mal. Tu nous montreras celle que tu préfères.Les deux premiers vers sont de Paul Valéry, les deux autres sont de moi...