50 coups ?

Publié le par Étienne

Alors que la France disputait son match nul contre la Suisse et qu'une grande partie des Franciliens rageaient dans leur voiture sur l'A86 (forcément tout le monde était parti en même temps pour le match de 18h00) ou à la gare (colis suspect à St-Lazare, RER C en rade...), je participais à une réunion informelle d'amateurs d'échecs à Paris. C'est la source de l'article d'aujourd'hui.

Les joueurs d'échecs connaissent en général « la règle des cinquante coups ». Cette règle énonce que si 50 coups sont joués sans déplacement de pion ou sans capture, le joueur au trait peut réclamer la nulle, qui sera alors accordée. Autant dire que cette règle est invoquée très rarement.

Avec la montée en puissance des ordinateurs, on a découvert, il y a déjà plusieurs années, qu'il y avait des positions gagnantes requérant un peu plus de 50 coups, en supposant que les deux joueurs jouent les coups optimaux, ce qui est passablement plus compliqué pour un humain que pour une machine... Que faire alors ? La fédération internationale a choisi de conserver la règle telle qu'elle était.

Récemment, des progrès ont été réalisés dans la création de tables permettant de déterminer l'issue d'une position finale (comportant peu de pièces) donnée ainsi que les coups optimaux pour atteindre le gain. Et la règle des 50 coups a pris un sérieux coup de vieux :

Trait aux noirs
Dans cette position, les noirs au trait jouent 1. ... Td7+. Alors, croyez-le ou non, les blancs gagnent une pièce en 517 coups ! C'est-à-dire que si les noirs se défendent parfaitement et que les blancs jouent eux aussi sans faille, il leur faudra 517 coups avant de pouvoir capturer une pièce (la tour) et donc gagner la partie. Évidemment, aucun être humain normalement constitué ne peut jouer une telle position parfaitement, surtout que les blancs n'ont souvent qu'un seul coup gagnant. Par exemple, 2. Rc3 est le seul coup qui mène au gain...

Apprendre la séquence par coeur ? Mauvaise idée, car si les noirs se trompent et jouent un coup qui permettrait aux blancs de gagner un peu plus rapidement (en 100 coups disons), ces derniers devront trouver les bons coups sous peine de laisser filer le gain.

Alors, si dans quelques années vous jouer contre l'ordinateur et que fièrement vous pensez enfin avoir réussi à atteindre une finale nulle, ne vous réjouissez pas trop vite, peut-être qu'il vous annoncera un mat en 750 coups ! Il faudra alors peut-être simplement vous déconnecter d'Internet afin que le programme ne puisse plus accéder aux immenses tables stockées de façon distribuée...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Le gain en 517, c'est super, d'ou vient-il ? 
Répondre
Ã
De tables... En fait, il suffit de lister toutes les positions possibles, ce qui permet de trouver les suites de coups optimales. Évidemment, pour sept pièces, les tables sont énormes mais elles sont en cours de calcul par des groupes de « fanatiques » sur Internet.Et tu remarques que la position ne comporte pas de pion...