Pochoirs et astuces

Publié le par Mélanie

Ca y est, j'ai terminé mardi la frise au pochoir que j'avais commencé il y a déjà deux semaines. Je n'ai pas compté le nombre de fois que j'ai du pocher le motif pour arriver à faire tout le tour de la pièce, mais je l'estime à envrion 45 ! Pour répondre à Monique, à propos du temps de travail, j'ai du mettre une quinzaine d'heure environ. Ce temps compte toutefois le temps pour la mise en place du pochoir, le temps pour pocher et le temps pour laisser sécher. Dans tous les cas je considère que ce fut assez rapide en comparaison d'un autre projet (voir la dernière photo de l'article) fait auparavant et qui m'avait demandé à peu près le double de temps !

Voici les photos promises :

Cette photo montre la frise au dessus des deux murs du même vert. En fait, j'ai décidé de faire cette frise de manière à rappeler cette couleur alors que le haut des murs au dessus de la moulure est d'un vert plus pâle. J'avais dans mon idée que ça rassemblerait les deux en un tout ...
Au dessus des deux murs verts

Voici le motif vu de près. Vous pouvez ainsi voir les endroits qui sont plus sombres et les autres plus clairs. La beauté du pochoir, à mon avis, réside dans ces jeux d'ombres qui seront similaires mais à la fois différents entre les répétitions.
Les jeux de lumières

Malgré la pauvre qualité de l'image, vous pouvez voir un autre projet de pochoir que j'ai déjà réalisé. Le frise n'est pas complètement continue car le motif ne le permettait pas mais c'est justement ce qui m'avait permis de jouer avec le motif pour réaliser les angles comme si les fleurs descendaient en cascade. Par ailleurs, j'avais utilisé 3 couleurs pour réaliser les motifs : du vert, du bleu et du violet. Pour faire ce genre d'agencement, il faut installer le pochoir puis boucher avec du scotch toutes les parties que l'on ne veut pas pocher avec, par exemple, le vert. Une fois que le vert est sec, on enlève le scotch précédemment collé, et on en met sur les endroits qui viennent d'être pochés. On peut ensuite pocher en bleu puis en violet par dessus pour faire des nuances de couleurs. Comme les parties du motif sont très rapprochées, c'est quasiment impossible de pocher sans mettre de scotch car autrement on finit toujours par mettre une couleur là où elle ne va pas (à moins d'utiliser un très petit pinceau et de s'armer de beaucoup de patience) !
Un ancien projet


Je compte faire encore du pochoir prochainement. Je vous montrerai ça bientôt !

Publié dans Travaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Les deux pochoirs sont très jolis, cela doit être très fatigant de rester aussi longtemps perchée sur un escabeau, les bras levés.
J'ai hâte de voir le prochain pochoir !
 
Répondre
Ã
Moi aussi ! C'est bien d'apprendre des trucs en lisant son propre blog !Le premier pochoir (les feuilles à deux couleurs) orne notre ancien appartement à Hull. C'est le locataire qui a pris notre place qui était ravi !