La page que vous ne verrez pas dans la presse féminine française

Publié le par Étienne

En direct du Québec, dans le magazine 7 jours :

Comment réussir votre épluchette de blé d'inde ?
Traduction pour nos lecteurs français : le blé d'inde c'est le maïs (en épi) et une « épluchette » est un genre de pique-nique festif dont l'objectif est de manger des épis de maïs frais comme il est quasiment impossible d'en trouver ici. Justement il y en avait l'an dernier pour mon anniversaire lorsque nous sommes allés au Canada.

« Évidemment, un tel événement de s'improvise pas du jour au lendemain ! Il faut penser aux invitations, aux achats et à toute l'organisation pour que cette fête soit digne d'une belle fin d'été. »

« Une épluchette de blé d'Inde n'en serait pas une si toute le monde ne participait pas au dépouillement des épis, un moment qui permet aux convives de mieux faire connaissance et qui met aussi beaucoup d'atmosphère en début de party. »

Et n'en déplaise à ceux qui réservent le maïs au bétail, un épi frais, c'est délicieux, surtout quand on a eu la chance de le cueillir soi-même.

Publié dans lestourtereaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Moi j'ai eu la chance d'en goûter à St Germain en Laye, si si ! ;-)
La fois d'avant, c'était lors de mon séjour chez ma correspondante américaine, en 1986 (ouch!)
Répondre
Ã
C'est vrai qu'on en a fait le mois dernier... mais par frais je voulais dire « qui a été cueilli le matin même »...
M
Mmmmiam! En Hokkaido, l'île du nord du Japon, lorsque nous y avions été camper avec mes parents, notre déjeuner préféré était ces épis de maïs, bouillis, généreusement garnis d'une bonne dose de beurre fondant. Nous nous arrêtions au bord de la route pour en acheter et après cherchions le coin sympa le plus proche pour les dévorer!On en a un peu plein les dents mais quel régal...
Répondre
Ã
Chanceuse ! Quand on allait chez ma grand-mère fin juillet début août, on en mangeait à tous les repas (elle avait un champ à l'arrière de sa maison). Comme j'étais ado, j'avais bon appétit et je pouvais en manger facilement cinq ou six épis.
M
Personnellement, j'ai rarement mangé du maïs frais (mais j'avais bien aimé), le maïs, je mange celui qui est en boîte ou en pop-corn !
Une idée à suivre, on devrait bien arriver à trouver du maïs frais dans les magasins
Répondre
Ã
Peut-être, encore faut-il trouver un magasin qui vende des légumes frais tout court !