Histoire à raconter si un jour vous vous retrouvez perché dans un ombu en Argentine

Publié le par Étienne

Tirée de « Les enfants du Capitaine Grant », de Jules Verne, une petite histoire racontée par l'un des héros, alors que la petite troupe de nobles aventuriers se trouve coincée... dans un arbre :

— Il y avait une fois, dit Paganel, un fils du grand Haroun-Al-Raschid qui n’était pas heureux. Il alla consulter un vieux derviche. Le sage vieillard lui répondit que le bonheur était chose difficile à trouver en ce monde. « Cependant, ajouta-t-il, je connais un moyen infaillible de vous procurer le bonheur. — Quel est-il ? demanda le jeune prince. — C’est, répondit le derviche, de mettre sur vos épaules la chemise d’un homme heureux ! » — Là-dessus, le prince embrassa le vieillard, et s’en fut à la recherche de son talisman. Le voilà parti. Il visite toutes les capitales de la terre ! Il essaye des chemises de roi, des chemises d’empereurs, des chemises de princes, des chemises de seigneurs. Peine inutile. Il n’en est pas plus heureux ! Il endosse alors des chemises d’artistes, des chemises de guerriers, des chemises de marchands. Pas davantage. Il fit ainsi bien du chemin sans trouver le bonheur. Enfin, désespéré d’avoir essayé tant de chemises, il revenait fort triste, un beau jour, au palais de son père, quand il avisa dans la campagne un brave laboureur, tout joyeux et tout chantant, qui poussait sa charrue. « Voilà pourtant un homme qui possède le bonheur, se dit-il, ou le bonheur n’existe pas sur terre. » Il va à lui. « Bonhomme, dit-il, es-tu heureux ? — Oui ! fait l’autre. — Tu ne désires Rien ? — Non. — Tu ne changerais pas ton sort pour Celui d’un roi ? — Jamais ! — Eh bien, vends-moi ta chemise ! — Ma chemise ! Je n’en ai point ! »

Je n'ai pas de chemise
Cette histoire est peut-être véridique ou du moins inspirée de contes anciens car d'autres auteurs l'ont propagée. René Barjavel a publié en 1974 un roman, Le Prince blessé, qui raconte l'histoire d'un des fils d'Haroun-Al-Raschid qui délaisse peu à peu les faux sentiments pour atteindre le bonheur parfait.

Publié dans Citations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article