Nids d'ange

Publié le par La tourterelle

Lorsque des amis découvrent le bonheur de devenir parents, et que j'ai du temps libre (ce qui n'est malheureusement pas toujours le cas ...), j'aime bien mettre mes doigts de couturière à l'oeuvre afin de marquer plus personnellement l'événement.

Voici donc quelques créations réalisées. Ce sont tous des nids d'ange mais ils sont tous différents : en une pièce ou deux pièces, avec ou sans mitaines repliables, avec jambes ou en forme de poche, avec ou sans revers au devant du capuchon ...
       
Le petit nid de Elven : un pantalon et un manteau à longue capuche de lutin (pour un petit Breton ça allait de soi !) et le tourtereau s'est même mis à la couture pour réaliser celui-ci ! Le petit nid de Orlane : une seule pièce mais avec des jambes à pieds repliables, le tout dans un rose tout doux comme son petit minois.
Le nid d'ange pour Elven Le nid d'ange pour Orlane
Le petit nid de Manon : une seule pièce avec des petites moufles et un revers à la capuche pour faire ressortir ses grand yeux marron profond. Le nid d'ange pour Manon
Le nid d'ange pour Dominic Le nid de Dominic : Une seule pièce dans un tissu aux motifs d'animaux de la jungle. Bien au chaud petit Dominic tout mignon s'endort tranquillement !

Des nids tout doux et tout chauds ... mais un peu trop pour les bébés d'été ! Mais je compte bien en faire un quand même pour mini-tourtereau, un petit modèle tout simple et rapide à faire pour le jour de la naissance (car j'ai appris que les bébés mettent au moins 12 heures à réguler leur température le jour de leur naissance - donc il faudra bien, au moins pour ces 12 heures, un petit nid douillet et tout chaud à mini-tourtereau !)

Publié dans Aiguilles et tissus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
C'est exactement cela, on enveloppait le bébé dans un grand carré de lainage (pas les bras quand même, on repliait le bas pour bien fermer. Les langes faisaient partie du trousseau demandé par la maternité (cela servait en fait la première semaine). Cela semble un peu la préhistoire mais c'était le début de la contraception, de l'accouchement sans douleur. Un film faisait fureur "Helga". Et comme je n'avais pas beaucoup d'argent, j'utilisais des couches à laver (à la lessiveuse, pas de machine à laver !!!)
Répondre
L
Merci pour ce petit cours d'histoire ! Et « Helga », jamais entendu parler ! Cependant, sur Internet on peut retrouver l'affiche du film.  Un film sur l'éducation sexuelle avec un avertissement : « Le public est avisé que ce film en couleurs contient une scène d'accouchement susceptible de ne pas convenir à de jeunes [?] spectateurs [?] » (je devine les deux derniers mots, qui sont coupés).
M
tous ces petits nids d'ange sont ravissants, j'aime particulièrement celui de Manon, la couleur est très belle. En 1969, j'en ai fait un pour Laurent, pas pour le jour de la naissance (c'était l'époque où les bébés étaient langés) mais pour l'hiver suivant : il était en laine blanche très grosse, tricoté avec des aiguilles 15 ou 20 (les mailles faisaient près de 2 cm), fermeture éclair, capuche, mais pas de bras. Comme on n'avait pas de congés quand les bébés étaient malades, je le mettais dedans avec 40° de fièvre pour l'emmener chez la nounou !
Répondre
L
Pardonne notre ignorance Monique mais ça veut dire quoi exactement « langer le bébé ? ». Tu l'enveloppais dans des carrés de tissus ?