La super haute définition pointe le bout de son nez

Publié le par Étienne

Alors que la France et l'industrie du cinéma migrent à petits pas vers la haute définition, les Japonais préparent déjà la suite, qu'ils ont baptisé « super hivision ».

Traditionnellement, la télévision affiche une image « standard definition », c'est à dire 720x576, à 25 images/s. Il s'agit donc d'images de 0,4 mégapixels.

Cette résolution est aujourd'hui ringarde, les avancées technologiques et informatiques des dernières années permettant un bien meilleur niveau de détail. La haute définition, au coeur du combat qui oppose le HD-DVD et le BluRay, est de taille 1920x1080, soit 2 mégapixels, une surface cinq fois supérieure à la résolution classique.

La super hivision développée au Japon multiplie cette surface par seize (!), pour atteindre 32 mégapixels, soit 7680x4320 pixels, ce qui représente 80 fois plus de pixels que la résolution classique.

Pour avoir une idée de la quantité phénoménale de données à traiter, faisons un petit calcul : 3317600 pixels/image multiplié par 30 images/s à deux octets par pixel (un chiffre très conservateur) donne un débit de 1,9 gigaoctets/s ! Soit la taille d'un dvd toutes les trois secondes. Évidemment, il faut s'aider un peu et compresser.

NHK, en partenariat avec Fujitsu, viennent de réaliser une première mondiale : l'encodage et la transmission en temps réel d'un flux vidéo super hivision à 200 mégabits/s (25 mégaoctets/s), à l'aide de la technologie de compression H.264, beaucoup plus efficace que le classique mpeg-2 que l'on retrouve sur les dvds.

L'installation ? Trente-cinq machines, qu'on imagine survitaminées :

Le système d'encodage super hivision
Au risque de vous décevoir, ces informations et cette photos ne sont pas confidentielles puisqu'elles sont tirées d'un communiqué de presse officiel, auquel le lecteur maniant la langue du pays du soleil levant pourra se référer s'il souhaite connaître un peu plus de détails sur le système.

Pourquoi je vous parle de ça ? Peut-être tout simplement parce que je ne suis pas étranger à cette réalisation...

Publié dans Silicium

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article