Le dico québécois : secousse

Publié le par Étienne


Secousse : Longue période de temps. Avec ça t'es bon pour une secousse ! Ça fait une secousse qu'on s'est pas vu.

C'est mon beau-père qui, constatant l'état mécanique de la voiture que j'ai achetée, m'a dit « Tu vas être bon pour une secousse avec c'te char là ! ». J'ai très bien compris ce qu'il voulait dire mais un Français qui aurait passé par là se serait bien demandé ce qu'il voulait dire...

Cassis ou dos d'âne
Dans ce contexte, on peut remplacer « une secousse » par « un bout de temps » ou, plus court, « un bout ». Dans ce dernier cas, on prononce le 't' final : « Ça fait un boutte qu'yé pas venu nous voir ».

Publié dans Le dico québécois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

PanthÚre 16/08/2007 14:12

Je crois effectivement qu'en bonne Française, j'aurais compris de travers ^^

Étienne 17/08/2007 08:10

Et pourtant je ne secoue pas mes passagers !