Au Québec - Le vol d'avion

Publié le par Étienne

Lundi 29 août, 9h05, Roissy. Nous arrivons à l'aéroport. Dans moins de deux heures, nous nous envolerons sur les ailes d'Air Canada à destination de Montréal. Mais d'abord il faut procéder à l'enregistrement de nos bagages... Comme il y a deux Airbus qui partent pour le Canada à moins d'une heure d'intervalle, c'est souvent la cohue aux kiosques d'Air Canada. Curieusement cette année tout se déroule rapidement et moins d'une demi-heure plus tard nous sommes en salle d'embarquement. Vers 10h40, notre Airbus A330 est sur la piste, paré au décollage. Avant de vous décrire le vol, laissez-moi évoquer quelques souvenirs...

Mars 2000

Premier voyage en Europe, première expérience du décalage horaire... Je me souviens du premier jour à Paris; nous nous étions promené dans les rues jusque vers 16h00 avant de retourner à l'hôtel pour dormir un peu car le décalage horaire, la première fois, c'est particulièrement éprouvant. Nous avions acheté un sandwich dans une boulangerie et on n'a pû s'empêcher de se demander pourquoi il n'y avait que du pain et si peu de jambon... Comme on ne l'avait pas terminé, j'avais mis les restes sur le balcon de notre chambre et Mélanie a rêvé toute la nuit que les oiseaux venaient piquer nos sandwichs !

Juin 2000

Nous avions volé avec KLM. Au retour, l'escale à Amsterdam était de plusieurs heures alors nous sommes allés en ville. Il paraît qu'il y a des nanas dans les vitrines mais nous n'avons rien vu de tel. Des canaux, des bicyclettes et surtout un magasin dans lequel Mélanie a craqué pour une magnifique pierre d'améthyste...

Décembre 2000

Notre compte bancaire est épuisé, nous nous ennuyons de notre pays, de notre famille, nous avons l'impression que notre niveau de vie a passablement diminué et en plus il pleut sans arrêt ! Bref, nous sommes un peu fatigués, déprimés... Avons-nous pris la bonne décision ? Nous avions acheté des billets d'avion avec Air Transat, pour faire un saut (du 23 au 26 décembre) au Canada. C'est court, mais nous voulions absolument être présent le jour de Noël. Or, suite à un bris à Montréal, l'avion partira de Paris avec plus de huit heures de retard. Nous étions verts...

Là où Air Transat a pêché, c'est dans la gestion de ce retard. Pourquoi repousser sans cesse l'heure de départ par tranche d'une heure alors qu'ils savaient parfaitement que nous ne pourrions pas partir avant la fin de l'après-midi ? En effet, une fois l'avion réparé et parti de Montréal, l'heure d'arrivée à Paris est connue et donc l'heure du vol Paris-Montréal est également connue à une heure près. Pourquoi dans ce cas à 9h00 du matin nous avoir dit que le vol était retardé à 11h00 alors que l'avion venait à peine de décoller de Montréal ?

Décembre 2003

Premier vol en Boeing avec British Airways, premières frayeurs. Au dessus de Terre-Neuve et d'une partie du Québec, une violente tempête de neige faisait rage. Les télés affichaient les données météorologiques : vents latéraux de 370 km/h, vents de face de plus de 200 km/h. L'avion bougeait dans tous les sens et durant deux heures un silence de mort y a régné. Les tourtereaux étaient terrorisés...

Septembre 2005

Un vol magnifique tout en douceur; rien de tel pour faire passer l'angoisse que je ressentais au décollage de l'appareil. En plus, petite gâterie inhabituelle, on nous a distribué des cookies aux pépites de chocolat. Ne manquait plus que le verre de lait entier frais. Dix minutes plus tard :

Cookies au brisures de chocolat

Merci Air Canada, Airbus et dame nature !

Publié dans Évasions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
huhu votre annecdote de retard sur Air Transat m'en rappelle une autre... avec les arguments que tu avances, tu sais que tu pouvais t'"étonner" auprès de leur service commercial ? (je l'ai fait quand ça m'est arrivé avec Air France => j'ai eu droit un vol intérieur gratuit !)
Sinon, contente de vous savoir à bon port !
Répondre