Au Québec - Curiosités culinaires

Publié le par Étienne

Quelques curiosités alimentaires de notre voyage :

Vin

Avez-vous déjà tenté de choisir une bouteille de vin en lisant l'étiquette au verso de la bouteille ? Si oui, vous aurez sûrement remarqué que les producteurs ont un peu tendance à vanter les mérites de leur vin, qui peut accompagner toute une panoplie de plats variés qu'ils énumèrent. Eh bien, au Québec, on suit le modèle français :

Sélection Châtenois est un vin blanc sec qui fait les délices des hors-d'oeuvres et des poissons. Il est également parfait pour vos réceptions les plus conviviales. Conçu spécialement pour convenir à tous les plats et toutes les occasions, il saura agréablement accompagner vos réunions et buffets en famille et entre amis.

On est trop fort !


Mystère

Qui peut deviner sous quel nom est vendu le breuvage suivant :

Ingrédients : Eau, sucre, acide citrique, citrate de sodium, amidon de maïs modifié, jus de citron concentré, huile végétale, arôme naturel, acétate isobutyrate de sucrose, benzoate de sodium, huile végétale bromée (soya), colorant (tartrazine), BHA. Peut contenir des traces de protéines laitières.

En plein dans le mille, il s'agit de limonade !


Où l'on voit Gargantua grignoter des miettes de chocolat

Le produit suivant est made in France :

Chocolat gargantuesque

Il s'agit tout bonnement d'une tablette de chocolat noir... de 500g ! Inutile de vous dire qu'il faut avoir de sacré bonnes dents pour en casser des morceaux.


Danone

Danone sait adapter ses produits aux traditions locales :

Danone à l'érable

Ces yaourts (remarquez l'orthographe québécoise) riches en matières grasses sont délicieusement parfumés (je vous fais grâces des ingrédients) au sirop d'érable. Irrésistible et trop dommage qu'il n'y en ait pas chez Monoprix.


Les deux français et le blé d'Inde

Nous vous parlerons plus longuement dans un autre article de Jérôme et Magali, fraîchement installés à Toronto depuis le mois de juin. On les voit ici en pleine découverte du traditionnel blé d'Inde, ou épi de maïs, un des aliments essentiels du régime des Amérindiens lors de l'arrivée des Européens il y a quelques siècles.

Je mange du maïs

La scène mérite quelques explications : Au premier plan à droite, Jérôme, qui n'y va pas avec le dos de la cuillère, ce qui fait marrer tout le monde. En face de lui, Magali, qui a judicieusement observé la technique de ses voisins et qui prend délicatement l'épi entre ses doigts...

Bien que la technique de Jérôme possède un avantage indéniable (qui est de garder quelques doigts propres), elle ne permet pas une cadence aussi rapide que l'autre. Ceux qui ont connus les dactylos mécaniques avec le retour de chariot auront une idée de la vitesse à laquelle on peut dévorer un épi...

J'adore le maïs !
Comme c'est bon !

Publié dans Évasions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Ã
Si j'enlève 6h pour le décalage horaire, j'en déduis que vous vous levez vers 15h00... C'est tranquille le dimanche matin chez vous !!!
Répondre
M
On se lève et on confirme: C'est bon!
D'ailleurs, ce midi au menu c'est épluchettes de maïs (je vous promets que c'est vrai) et pour mes gentils collègues, je viens de mettre à refroidir ... de la crème au sucre (recette de la maman de Mélanie) !
Répondre