Au Québec - Créativité

Publié le par Mélanie

Nous n'avions pas mis les pieds sur le sol québécois depuis 3 heures que déjà je succombais au charme de ce petit village dont on m'avait si souvent parlé, et que je n'avais jamais eu l'occasion de visiter; que voulez-vous, le Québec c'est très grand !

Ce petit village se situe dans la région des Laurentides, région à visiter absoluement en automne. Nous nous y sommes arrêtés pour prendre au passage le frère d'Étienne, Yanik, qui y travaille comme garçon de café. Après avoir traversé Saint-Jovite par la rue principale garnie de petites boutiques très invitantes et auxquelles maman et moi avons résisté, nous avons continué notre chemin par delà les nombreux virages, côtes et vallons pour finalement arriver au Mont-Tremblant. Ce village n'a rien d'ancien, ni de typiquement québécois, il semble être là pour l'unique plaisir des yeux !

Vue du Mont-Tremblant Le Mont-Tremblant

Mais je n'étais pas au comble du ravissement ! Après s'être agréablement désaltérés au café, grasieuseté de Yanik, celui-ci, dans son élan de générosité, nous fit découvrir la boutique d'un ami, Yan-Eric Côté, artiste-peintre. J'ai eu le souffle coupé, quelqu'un avait su représenter ce qui me semble être à mi-chemin entre le rêve et la réalité: "la vue que l'on a, lorsque couché sur le dos, l'on contemple perdu dans nos pensées, le ciel au travers des feuilles d'automne". Je vous présente deux des toiles de la série "En l'ère" que j'ai pu voir et admirer :

Behind the clouds
Behind the Clouds
Turning to blue
Turning to Blue
 
Les autres sont toutes aussi magnifiques, évoquant d'autres rêveries que je vous laisse découvrir sur le site web de Yan-Eric Côté.

Merci beaucoup Yanik pour cette découverte ! Au plaisir de te revoir bientôt.
 

Publié dans Évasions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Ã
Ce qui est bien avec un blog, c'est qu'on en apprend tous les jours...
Répondre
M
Je mets des sous de côté pour en ramener un l'été prochain.
Répondre
E
Tiens, tiens, et ce sont les bleus qu'on voit...
Très joli en tout cas ! Vous n'en avez pas ramené un ?
Répondre
Ã
Le problème avec les toiles, c'est que j'aimais mieux les jaunes et Mélanie aimait mieux les bleues.
Répondre
L
oh c'est joli ici ! je suis venue voir parce que j'ai bien reçu votre carte postale, merci merci les amis !
Répondre