Carrelage de la salle des bains : jours 7/8

Publié le par Étienne

Moi qui pensais que durant le long week-end du mois d'août on pouvait faire tout le carrelage de la salle de bains. Pourtant le plan était simple : samedi le sol et la baignoire, dimanche les murs puis lundi le joint. Il faut bien se rendre à l'évidence, après six jours et deux soirées de carrelage, ce n'est pas encore terminé.

Cependant, ce week-end, après deux longues journées, le travail a bien avancé. Il ne reste plus qu'une ou deux tuiles à découper, la bordure décorative à poser puis le sol à terminer à l'emplacement machine à laver. Dimanche, miracle, tout est allé comme sur des roulettes. Les tuiles s'emboîtaient toutes parfaitement (si ça pouvait toujours être aussi simple...), les outils se maniaient aisément, la colle avait toujours la bonne texture... il faut croire que c'était notre jour de chance... ou que nous commençons un peu à avoir le tour de main. Véronique, il aurait fallu venir ce dimanche plutôt que samedi dernier !

Un des points qui m'angoissait particulièrement, c'était le perçage des carreaux. Car une fois posés au mur, il va bien falloir les percer pour fixer l'armoire pharmacie, les parois de douche et la colonne de douche. Or j'avais fait des essais avec une mèche au carbure et après une dizaine de secondes le seul résultat était une mèche noircie, une odeur de cramé et... un carrelage désespèrément intact ! C'était sans compter sur mon escapade au Québec et les conseils avisés de mon papa. Alors papa, l'emporte-pièce diamanté que tu m'as donné fonctionne à merveille ! Avec lui, c'est un jeu d'enfant de percer le carrelage même le plus résistant (on dirait un clip sur une télé chez Casto).

En photos :



Sur la deuxième, vous voyez le câble électrique qui alimentera l'armoire pharmacie. Par contre, espérons qu'il ne faut pas le remplacer de sitôt car... il faudra démonter une partie du carrelage !

Publié dans Travaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article