Mes deux anniversaires

Publié le par Étienne

Il y a de cela fort longtemps... en fait non, c'est tout récent. Il y a aujourd'hui un mois, c'était mon anniversaire. Je suis entré tout doucement, avec ma barbe grisonante, dans la trentaine.

Ce jour-là, j'étais dans ma famille et mes parents avaient invités pas mal de monde pour un repas d'anniversaire. J'avoue que ce n'était pas une surprise puisque c'était moi qui l'avait demandé ! Au menu, plateau géant de légumes du jardin, épis de blé d'inde, steaks, desserts inimitables de ma soeur Geneviève et surtout beaucoup de plaisir.

D'ailleurs la soirée fut riche en rebondissements de toutes sortes, le point culminant ayant été atteint lorsque ma soeur Céline et son copain ont annoncé leurs fiançailles. En fait, ce n'est pas tout à fait comme ça que ça s'est passé. Pendant que lui faisait son discours, ma soeur ne pouvait s'empêcher de rire nerveusement... Par contre, lorsqu'il a demandé sa main à mes parents, les rires ont fait place aux larmes discrètement versées du coin de l'oeil; des larmes de bonheur évidemment !

Mon deuxième anniversaire, c'était hier, à Auvers-sur-Oise et dans les parages. Pour un dimanche matin, j'ai trouvé que Mélanie s'était levée et habillée plutôt rapidement. Je ne comprenais pas trop, surtout qu'elle avait rendez-vous avec Anne vers 17h00 et qu'elle n'avait rien trouvé à inventer lorsque je lui ai demandé si elle avait des plans pour la journée. Quand Thibault et Valentina sont arrivés un peu après (pour nous rendre une paire de roller) et qu'ils ont proposé de se balader à St-Germain en Laye, j'ai trouvé ça tout naturel, je me suis habillé en vitesse et nous sommes partis. Puis Valentina a souhaité allé à Paris pour voir Montmartre. Bien joué, très naturel. Il faut savoir que Valentina est à Paris depuis peu et qu'elle adore découvrir la région. Cependant, c'était quand même plutôt louche de m'acheter une carte zone 1-5... Quand on a pris le train à Gare du Nord, je me demandais bien où on allait mais je n'ai jamais imaginé que si on était allé attendre à l'autre bout du quai c'était pour ne pas tous vous rencontrer tout de suite. Mais les trois coups fils sur le portable de Mélanie pendant le voyage m'ont mis la puce à l'oreille; au bout du chemin je n'ai pas été surpris de voir Anne mais finalement il n'y avait pas qu'elle ! Quand j'ai vu Laurent et la minuscule ville où nous étions, je me suis dit « Ça sent la balade » !

Et balade ce fut. Quoique comme il y avait halte à une auberge réputée (Van Gogh y ayant passé ses derniers mois) et que mine de rien le temps filait, inutile de préciser que nous avons avalé les deux derniers kilomètres à une vitesse grand V. On a à peine eu le temps la bise à nos trois Bretons préférés que nous avons croisé sur le chemin. Cependant le ragoût valait la course (ou la tarte tatin la boue, n'est-ce pas Pascal ?), le délicieux repas campagnard ayant plu je crois à tous les convives.

L'auberge Ravoux à Auvers-sur-Oise
L'auberge Ravoux à Auvers-sur-Oise


Merci à tous ceux qui ont organisé et participé à ces deux anniversaires exceptionnels ! À qui le tour ?







Publié dans lestourtereaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article