De l'art de fatiguer un petit bonhomme de deux ans et demi

Publié le par Les tourtereaux

Comme lui sait parfaitement comment fatiguer ses parents, au sens propre comme au figuré, il faut bien trouver des moyens de lui faire dépenser son énergie en trop. Voici notre solution pour dimanche dernier, où le soleil a enfin montré le bout de son nez :


Ce petit bout de piste cyclable dans la forêt de Saint-Germain-en-Laye fait un kilomètre et l'aller retour fut amplement suffisant pour fatiguer le petit bonhomme. 

Il a succès fou lorsqu'on se promène en ville avec sa petite voiture jaune; je crois que nous n'avons jamais récolté autant de sourires ! Il y a juste les passants qui se font rouler sur les pieds qui semble moins apprécier...

 

Publié dans lestourtereaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

lol, il est trop chou! Et il a la pêché dis donc! Il va bientpot vous suivre en randonées!


Répondre
L

Dans les Cévennes à la fin de l'été, il a fait une balades de plusieurs kilomètres avec ses parents tourtereaux déjà. Le seul problème qu'on avait c'est que quand il partait en courant, la
tourterelle enceinte ne pouvait pas le suivre et le tourtereau parfois avait le vertige mais pas lui ! Heureusement, c'était un circuit « familial » et les endroits dangereux étaient protégés.


M

La fin de la video, ou il s'en va, solitaire, vers le soleil couchant sur son fier destrier, fait tres Lucky Luke...


Répondre
L

J'ai pensé la même chose mais je n'ai finalement pas intitulé l'article « I'm a poor lonesome cowboy » car en fait en réalité c'était en fin de matinée ! Vivement la fin de l'hiver !


Y


Il semblait bien habile de la jambe droite, mais j'espère que papa lui a dit d'utiliser la gauche pour revenir !  (Hahaha, déformation professionnelle !)



Répondre
L

Tu pourras toujours essayer de lui expliquer !


G

Oui mais si tu courres a cote pour le filmer, ne vas-tu pas te fatiguer autant que le petit bonhomme?


Répondre
L

Je n'ai couru que 50m sur les deux kilomètres !