Je connais tous les chemins de mon pays

Publié le par Les tourtereaux

Ceux qui ont vu « L'enquête corse » se souviennent peut-être de cette réplique plutôt cocasse. Il y a deux semaines, c'était à Milan de nous la faire, à sa façon.

 

Nous habitons dans une côte et globalement tout se trouve soit en haut, soit en bas. Cet après-midi là, on propose à Milan d'aller jouer au bac à sable. Ni une ni deux, il ramasse ses affaires; il est hyper-motivé. En sortant, il commence à monter la côte. 

- Milan, les deux parcs avec les bacs à sable sont en bas.

- Non maman, moi je veux aller en haut.

- Mais Milan, il n'y a pas de bac à sable au parc en haut.

- Si maman, en haut le sable !

 

L'argumentation se poursuit, le petit bonhomme va bientôt piquer une crise. Maman cède, on va aller en haut :

- Ok Milan, je te suis, montre-moi où tu veux aller.

 

Le petit bonhomme monte toute la côte et, au rond-point, bifurque vers la gauche et prend... une autre rue qui redescend toute la côte ! Il trouvera lui-même le chemin vers le parc et pourra jouer tout son saoul dans le bac à sable. Trop fort le petit bonhomme, le parc est quand même à près d'1,5 km de la maison ! Certes, c'est plus rapide d'y aller si on part du bon côté en sortant de la maison mais il ne voulait rien entendre.

 

Au retour, on prends le même chemin en sens inverse pour lui faire plaisir, et le petit bonhomme de conclure :

- « Tu vois maman, est en haut le parc le sable ! »

 

Ah le chacal ! Ça promet pour plus tard !

Publié dans lestourtereaux

Commenter cet article